Marché ethnique de Dong Van

Vietnam
2016
Le Vietnam recense cinquante-quatre minorités ethniques, identifiables grâce à leur costume traditionnel aux motifs bien particuliers. A Dong Van, dans la province montagneuse d'Ha Giang située à l'extrême nord du Vietnam, on retrouve en majorité les Tays et les Hmongs. Le dimanche matin, jour de marché, est un festival de couleurs.

Ha Giang est la province montagneuse située à l’extrême nord du Vietnam, surnommée le “toit du Vietnam” ou encore le “plateau rocheux d’Ha Giang”. Les paysages sont à couper le souffle, et tout particulièrement le Plateau karstique de Dong Van, Géoparc mondial UNESCO, dont la roche recèle des fossiles datés de 400 à 600 millions d'années.

Entre Dong Van et Meo Vac, la route sinueuse de vingt-deux kilomètres constitue la plus jolie portion du circuit. Elle offre un panorama exceptionnel sur les montagnes de karst. A l’image de Tam Coc et de la baie d’Halong, le relief karstique s’épanouit ici pour former des paysages fascinants, à plus de mille mètres d’altitude.

En regardant de plus près, on aperçoit des touffes vertes éparpillées sur tout le paysage selon un agencement bien précis. Ce sont des plants de maïs, plantés parmi la roche dans des emplacements difficiles d’accès, le long de pentes raides. La terre fertile est rare et chaque parcelle de terrain est exploitée pour cultiver le maïs. Un travail minutieux et impressionnant réalisé par les minorités ethniques locales.

 

Les habitants de cette contrée se croisent sur les bas-côté, marchant des kilomètres quotidiennement. Une faucille pend à leur ceinture, outil du quotidien. Les femmes portent sur leur dos un gros panier en osier d’où s’échappe un parapluie qui leur sert aussi bien à se protéger du soleil que de la pluie. Quant aux enfants trop jeunes encore pour aider leurs parents aux champs, ils sont plus ou moins laissés à eux-mêmes, assis en bord de route, et regardent et saluent les groupes de motocyclistes.

Les cinquante-quatre minorités ethniques du Vietnam ont chacune leur propre culture, leur propre dialecte, leurs coutumes et croyances, ce qui ne leur empêche pas de vivre et de commercer ensemble. Certaines ethnies sont représentées par quelques centaines d’individus seulement, et toutes ne sont pas d’origine vietnamienne. A Dong Van, on retrouve en majorité les Tays et les Hmongs, rassemblés dans leurs plus beaux atours pour le marché du dimanche matin. Sur les étals, ils vendent des légumes, riz, viande, animaux, friandises et vêtements.

© Copyright 2021 Lauren Terrigeol - site fait avec amour à Annecy par Dix Zéro Un
map-markercalendar-full
0
    0
    Mon panier
    Mon panier est videRetourner à la boutique
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram